Catégorie : Activités

Visite du ministre de la planification du développement au siège du CADERDT

Le Ministre de la planification du développement, Monsieur ASSIMAIDOU Kossi a effectué une visite au siège du CADERDT, le 11 janvier 2018.

A cette occasion, une séance d’échange entre le personnel du CADERDT et la délégation ministérielle s’est tenue dans la salle polyvalente du Centre, sous la direction du Ministre.

Le Ministre de la planification du développement, dans son intervention a félicité le personnel du CADERDT pour les efforts consentis au cours de l’année écoulée et leur a présenté des vœux de santé et de réussite dans l’accomplissement de leur mission pour la nouvelle année. Il a ensuite réaffirmé la disponibilité de son ministère à continuer à accompagner le Centre dans ses activités.

Prenant la parole, Madame Odilia B. GNASSINGBE-E, le Directeur Exécutif pi du CADERDT, a d’abord souhaité la bienvenue au Ministre et sa délégation avant de leur présenter en retour, les vœux les meilleurs pour l’année année 2018 au nom du personnel du Centre. Elle a ensuite souligné l’appui indéfectible du ministère au CADERDT et a remercié le ministre pour son attention particulière au Centre.

Les échanges qui ont suivi ont permis au Ministre de prendre connaissance des difficultés auxquelles est confronté le Centre dans son fonctionnement et d’en apporter des pistes de solutions.

Atelier de renforcement des capacités des cadres du MDBAJEJ sur l’identification des indicateurs et l’implémentation d’un système de suivi-évaluation des politiques et programmes ciblant les jeunes

Du 21 au 23 novembre 2017, le CADERDT avec l’appui de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a organisé un atelier de formation au profit des cadres du Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes sur « l’identification des indicateurs et l’implémentation d’un système de suivi-évaluation des politiques et programmes ciblant les jeunes ».

En effet, depuis quelques années, le Gouvernement togolais a inscrit les jeunes parmi les cibles prioritaires de ses actions. Cette dans cette perspective qu’il a élaboré et mis en œuvre, en collaboration avec les partenaires au développement, des politiques et programmes tels que le Document d’orientations politiques et stratégiques pour la promotion de l’emploi des jeunes (DOPSEJ), le Programme national pour l’emploi des jeunes(PNEJ) et le Plan stratégique national pour l’emploi des jeunes (PSNEJ).

 

Cependant, le suivi de ces politiques et programmes est souvent confronté à des difficultés comme l’indisponibilité de données et d’indicateurs. L’atelier visait donc à pallier aux difficultés liées au suivi des interventions en renforçant les capacités des cadres du ministère dans l’identification des indicateurs et l’implémentation d’un système efficace de suivi évaluation.

L’atelier a été ouvert par M. Joseph ANALA, Directeur de la jeunesse et de l’emploi des jeunes en présence du Directeur exécutif pi du CADERDT, Madame Odilia GNASSINGBE.

Venus des différents services du Ministères tels que la Direction de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT), etc. les participants ont été outillés sur  les méthodes et techniques d’identification des indicateurs et de formulation des objectifs et résultats d’un projet/programme, la conception d’un dispositif de suivi-évaluation et les techniques de collecte de données.

Dans son discours de clôture, le Directeur de cabinet du Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes M. Yawotse VOVOR, a souligné l’importance de cette formation pour son ministère et a remercié le CADERDT et l’OCDE pour avoir permis le renforcement des compétences techniques des agents dans la conception et l’utilisation des outils d’analyse, nécessaires à la mise en œuvre des programmes en faveur des jeunes.

Validation du projet d’autonomisation des femmes rurales au Togo (PAFeRT)

Le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, avec l’appui technique du Centre autonome d’études et de renforcement de capacités pour le développement au Togo (CADERDT) et la collaboration du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique a élaboré un projet en faveur de l’autonomisation des femmes rurales. Dénommé Projet d’autonomisation des femmes rurales au Togo (PAFeRT), le projet a pour objectif  principal de contribuer à l’amélioration des conditions des femmes rurales et comprend quatre composantes. Il s’agit de : i) l’accès des femmes à la terre, ii) l’amélioration du revenu des femmes, iii) l’alphabétisation et iv) la gestion financière et comptable.

Les résultats attendus de ce projet sont entre autres le changement de comportement des hommes vis-à-vis de la possession des ressources par les femmes, la réduction de temps de travail des femmes pour entreprendre les activités génératrices de revenu, l’approfondissement du niveau d’alphabétisation et de comptabilité des femmes et la capitalisation.

Le document de projet a fait l’objet d’un atelier de validation le 31 octobre 2017, à l’hôtel Sancta Maria de Lomé.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Exécutif du CADERDT, Madame Odilia B. GNASSINGBE-E., a remercié la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation pour la confiance faite à l’institution qu’elle dirige et a invité les participants à apporter leurs contributions et remarques pour disposer d’un document qui prend en compte les spécificités des différents acteurs qui œuvrent pour le développement du pays.

Ouvrant les travaux de l’atelier, Madame Tchabinandi KOLANI YENTCHARE, ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a souhaité la cordiale bienvenue aux participants et a remercié le CADERDT pour son appui technique et le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, Monsieur Ouro-Koura AGADAZI, pour la collaboration dont ont fait preuve ses services. Par ailleurs, elle a souligné la pertinence du projet qui s’inscrit dans la politique de développement du Gouvernement en général et de la promotion de la femme en particulier.  Elle a ensuite sollicité l’appui des partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre du projet.

Les participants étaient essentiellement constitués des directeurs régionaux et chefs division du ministère de de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, des directeurs régionaux de l’Institut togolais, de recherche agronomique (ITRA), de l’Institut de conseil d’appui technique (ICAT) ainsi qu’une délégation des femmes rurales.

Les participants ont examiné le projet qui a été validé à l’issue des travaux.

Communiqué de presse: atelier d’échange sur la nouvelle planification nationale de développement au Togo.

Le 26 octobre 2017, le Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement de Capacités pour le
Développement au Togo (CADERDT) a organisé un atelier d’échange sur la nouvelle planification nationale de développement au Togo.

Faisant le constat du peu d’intérêt pour la recherche que suscite la nouvelle planification nationale, le Réseau stratégique de recherche sur la «nouvelle planification nationale du développement» (S3NP), basé à l’Université Manchester, entend comprendre l’utilité de la planification nationale aux gouvernements pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) dans une ère de complexité et d’incertitude, provoquée par les effets combinés des forces de la mondialisation, du changement climatique et de nouveaux enjeux.

L’atelier a regroupé des chercheurs en politiques publiques, des professionnels de la planification et des membres des organisations de la société civile du Togo. Etaient également présents à l’atelier un représentant de l’African school of economics (Benin) et de l’université d’Ottawa (CANADA).

En tant que partie prenante au projet S3NP et dans le cadre de sa mission d’accompagnement et de renforcement des capacités des acteurs du développement dans la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques nationales de développement, le CADERDT mène une étude de cas sur le Togo.

L’atelier a été ouvert par le Directeur Exécutif du CADERDT, Madame Odilia B. Gnassingbé-E., qui dans son mot de bienvenue aux participants, a tenu à remercier les chercheurs et professionnels de la planification du développement pour l’intérêt qu’ils portent à la planification nationale au Togo.

Plusieurs interventions ont meublé les débats notamment, l’historique de la planification au Togo, les relations entre le processus de planification et les changements développementaux à court, moyen et long termes ainsi que les perspectives en matière de planification au Togo.

Après les échanges et contributions qui ont permis d’enrichir l’étude de cas togolais, l’atelier a pris fin sur une note de satisfaction générale.

Fait à Lomé le 26 octobre 2017

Session de formation sur le processus d’élaboration des politiques publiques, le contrôle citoyen de l’action publique, le plaidoyer et la mobilisation de ressources

Du 09 au 13 octobre 2017, le Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement de Capacités pour le
Développement au Togo (CADERDT) en collaboration avec le Consortium pour la Recherche
Economique en Afrique (CREA) a organisé au bénéfice des organisations de la société civile (OSC)
togolaise et des acteurs du secteur privé intervenant dans la gouvernance, une session de formation
sur le processus d’élaboration des politiques publiques, le contrôle citoyen de l’action
publique, le plaidoyer et la mobilisation de ressources. L’objectif de cette formation consistait à
renforcer les capacités de ces acteurs dans ces domaines afin de jouer plus efficacement leur rôle
dans le processus de développement du pays.
Deuxième du genre après celle du mois de juillet passé à l’endroit des OSC intervenant dans les
secteurs sociaux, cette nouvelle session de formation a été ouverte par le Directeur exécutif pi du
CADERDT, Madame Odilia B. Gnassingbé E., qui dans son mot de bienvenue aux participants, a
tenu à les féliciter et les encourager pour leurs actions en faveur des intérêts des populations. Elle
les a assurés de la disponibilité du CADERDT à accompagner les OSC et les acteurs du secteur
privé en matière de renforcement de capacités et les a conviés à l’assiduité durant cette formation.
Les participants venus de Lomé et de l’intérieur du pays ont été formés pendant une semaine, au
processus d’élaboration des politiques publiques et aux outils et méthodes du contrôle citoyen de
l’action publique. Ils ont été également entretenus sur les techniques de plaidoyer et de mobilisation
de ressources.

La formation a été sanctionnée par la remise d’attestation aux participants. Dans son discours de
clôture, le secrétaire général du ministère de la Planification du développement, Monsieur Alex
Homevor a exprimé sa gratitude au CADERDT et réitérer la disponibilité du Gouvernement à
collaborer avec les OSC et les acteurs du secteur privé.
Les participants ont exprimé leur satisfaction à l’issue de cette formation et ont remercié le
CADERDT pour cette initiative. Ils ont émis le vœu que celle-ci se poursuive et que des actions
similaires soient organisées pour permettre à la société civile togolaise de jouer pleinement son rôle.
Enfin, les participants ont profité de cette occasion pour faire un tour d’horizon sur les problèmes
et défis que connaissent les OSC et les acteurs du secteur privé qui œuvrent dans le domaine de la
gouvernance.
Notons que cette formation a pris fin sur une note de satisfaction générale des organisateurs,
participants, formateurs et diverses personnalités.